De l'injustice sociale dans l'air : pauvreté des enfants et pollutions de l'air

Par ailleurs, malgré des constantes biologiques et comportementales, les enfants ne représentent pas une catégorie homogène et uniforme. Certains facteurs, tels que la pauvreté, sont particulièrement fragilisants et renforcent la vulnérabilité de l’enfant face aux différentes expositions. En France, près de 21% des enfants vivent en situation de pauvreté, contre 14,8% de la population générale. En outre, les populations pauvres habitent davantage dans les villes, où le niveau de pollution est plus élevé. La pauvreté monétaire a été retenue ici comme principal point de repère, notamment parce qu’il s’agit des données les plus facilement accessibles et interprétables. La notion d’ «enfants pauvres » retenue ici pour désigner les enfants vivant en situation de pauvreté, ou dans un ménage pauvre, ne porte aucune connotation négative. Elle ne vise ni à les stigmatiser, ni à les y enfermer. Bien au contraire, le rapport auquel cette synthèse fait référence, appelle à regarder en face les effets de la pauvreté sur la santé dès le plus jeune âge, et à agir pour mieux protéger les enfants. 

EN SAVOIR PLUS : https://reseauactionclimat.org/wp-content/uploads/2021/10/pollutioninjusticesociale_synth_web.pdf

Rapport de l’UNICEF - La situation des enfants dans le monde 2021 – Dans ma tête - Promouvoir, protéger et soigner la santé mentale des enfants.