Au cœur des inégalités numériques en éducation, les inégalités sociales - dossier de veille de l'IFé

Les inégalités numériques en éducation sont devenues une question vive à l’heure de la diffusion massive d’outils numériques, généralement présentée comme étant à la fois inévitable et bénéfique aux processus d’enseignement-apprentissage. En 2020, la crise sanitaire crée un effet de loupe sur ce phénomène déjà existant, surtout étudié en dehors du champ éducatif. Ce Dossier de veille1 s’appuie sur des résultats de recherches le plus souvent menées en contexte scolaire, les réflexions soulevées pouvant être également utiles à d’autres niveaux de scolarité. Il vise à préciser la nature de ces inégalités numériques en éducation : comment les définir ? Que recouvrent-elles ? Qui est concerné ? Quels sont les liens avec les parcours scolaires ? Qu’a mis au jour la pandémie ? Si remédier aux inégalités numériques en éducation semble aujourd’hui urgent et nécessaire,  quels moyens peuvent être mis en place, et quelles stratégies institutionnelles ? La première partie de ce Dossier permet de circonscrire une terminologie ayant mis une dizaine d’années à se stabiliser, ainsi que des catégorisations et des ancrages théoriques relatifs à ces inégalités numériques. Qui est touché et de quelle manière ? La deuxième partie aborde ces questions de l’échelle macro (étatique, régionale) à l’échelle microstructurelle (enseignant·es, élèves, familles). Dans une troisième partie, nous faisons état des formes de remédiations existantes et à envisager. Enfin, cette thématique nous invite à une relecture critique plus globale de l’acculturation actuelle au numérique éducatif. 

EN SAVOIR PLUS / http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA-Veille/139-octobre-2021.pdf

« Enquête thématique sur le parcours de conciliation des parents de jeunes enfants » : une étude quantitative de l’Unaf auprès de 2000 parents