En Ehpad, bon sens et éthique passent à table

On le sait, l’alimentation joue un rôle fondamental dans le maintien de l’autonomie, de la santé et du bien-être des résidents d’ehpad. Pourtant, beaucoup d’entre eux souffrent de dénutrition. Alors que les repas devraient être des moments de plaisir, d’échanges, de souvenirs et de sourires, ils se révèlent souvent décevants pour les convives, stressants pour le personnel encadrant et coûteux pour la direction. Si, en raison de leur grand âge, les résidents des établissements connaissent des difficultés à mastiquer, déglutir et digérer,mais aussi à apprécier les saveurs, les nourrir avec des bouillies ou des purées est la solution la moins satisfaisante d’un point de vue sanitaire comme éthique. organisation de l’économie Sociale et Solidaire reconnue d’utilité publique, spécialisée sur la question du repas en établissements collectifs,Nutriculture propose un accompagnement technique et managérial qui remet l’humain au centre et installe sur les tables des ehpad du bon sens et du bon goût. 

EN SAVOIR PLUS / https://www.lejas.com/wp-content/uploads/Nutri-culture.pdf

Le retour au bureau à la suite de la crise sanitaire de la COVID-19 : démarche pour une transition vers de nouvelles organisations du travail