Bilan & perspectives de la e-santé mentale en France

4 janvier 2024 par
Bilan & perspectives de la e-santé mentale en France
Daniel Oberlé

EN SAVOIR PLUS / https://drive.google.com/file/d/1wLZwsTII1r8fTAYT8rlZ5zo2T54hDeFE/view


Les gouvernements doivent reconnaître que les données générées par ces technologies, essentielles à la compréhension et l’intervention sur la psychologie humaine, doivent être gérées avec souveraineté et rigueur.

Les financeurs doivent comprendre que des économies substantielles ne seront réalisées qu’en plongeant pleinement dans l’innovation, plutôt qu’en se contentant de demi-mesures ou d’expérimentations limitées. Les offreurs de soins, confrontés à d’importantes difficultés en matière de ressources humaines, trouveront le maintien de leur performance non pas dans un recrutement de ressources inexistantes, mais en exploitant judicieusement le numérique.

Les entreprises, aux prises avec des défis tels que la gestion d’indicateurs non financiers, la marque employeur ou la rétention des talents, ne pourront rester compétitives qu’en investissant massivement dans la santé mentalede leurs employés. Enfin, il est crucial que nos startups innovantes, actuelles et futures, s’engagent à développer des solutions répondant à de véritables besoins, de manière responsable et intègre.


Ce constat ouvre la perspective d’un marché d’une profondeur et d’une portée considérables, dont l’importance ne fera que croître dans les mois et les années à venir. Dans un monde où les frontières de l’innovation et des marchés sont de plus en plus perméables, la question fondamentale est de savoir comment diriger et sécuriser ce marché qui a une valeur non seulement financière, mais aussi et surtout, profondément humaine.