Activités physiques et prévention des chutes chez les personnes âgées


Les chutes chez les personnes âgées sont fréquentes : près d’une personne de plus de 65 ans sur trois et une personne de plus de 80 ans sur deux chutent chaque année. L’état de santé, les capacités fonctionnelles, les facteurs comportementaux ou les caractéristiques de l’environnement constituent autant de facteurs de risque. Au-delà des traumatismes physiques et psychologiques tels que la peur de tomber qui en résultent, les chutes peuvent entraîner des limitations fonctionnelles, une diminution de la qualité de vie, une perte d’autonomie voire une entrée en institution.

Dans un contexte de vieillissement de la population, la prévention des chutes et la préservation de l’autonomie dans les activités quotidiennes constituent des enjeux majeurs de santé publique. Sollicitée par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, cette expertise collective fait le point des connaissances actuelles sur les conditions d’efficacité de l’activité physique dans la prévention des chutes. Le groupe d’experts propose des pistes d’action qui devraient mobiliser non seulement les personnes âgées, les proches, les aidants, mais également tous les professionnels concernés.

EN SAVOIR PLUS - https://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/6806

Pollution lumineuse et santé publique
Académie de Médecine